RDV
téléphonique
DEVIS
gratuit
Voyager avec le sourire et sans soucis!
Page d'accueil> Nouvelles> Début du 20e siècle, un jeune garçon, Gaspard

Début du 20e siècle, un jeune garçon, Gaspard

Début du 20e siècle, un jeune garçon, Gaspard, se retrouve un peu malgré lui dans le camp des autres, celui des exclus, des rebelles, des gens de la forêt ou du voyage…
« Le camp de ceux dont on ne veut pas. Le camp des nuisibles, des renards, des furets, des serpents, des hérissons. Le camp de la forêt. Le camp de la route et des chemins aussi. De ceux qui vivent sur les chemins. De la trime et de la cloche. Des romanichels et des bohémiens. Ceux qui parlent aux bêtes et aux nuits. Ceux qui n’ont pas peur de la lune. Ceux qui dressent l’indressable et apprivoisent l’inapprivoisable. Ceux qui connaissent la langue des fantômes. Le secret des plantes et des champignons. Les chants païens et antiques. Les proscris aussi. Les fuyards. Les insoumis. Les orphelins. »
Il les découvre, se sent irrésistiblement attirer par eux, apprend à les connaître tout en s’appercevant que ses certitudes à leur égard n’étaient peut-être que des croyances.
« Je crois surtout qu’il y a des cinglés ! Exactement petit, tu ne crois pas si bien dire. Tout est là justement, dans la différence entre croire et savoir. C’est la qu’habite la peur, pas loin de l’ignorance. Il faut apprendre à s’en servir. »
Dans cette ode à la forêt, à la tolérance, à l’ouverture et à la différence, nous cheminons aux côtés de Gaspard, franchissons cette frontière entre le nous et ces autres tout en nous révoltant contre les cruautés et les injustices (encore et toujours) !
« Les gens triment et crèvent de faim entre deux guerres et deux impôts. (…) et pendant ce temps tout ce beau monde se pavane avec du gras autour des lèvres en prononçant les mots Progrès, Peuple ou République. Oui je veux bien, y en a qui auront droit à la gamelle comme le chien de la fable, mais ils seront loin d’être les premiers servis, crois-moi, et avant faudra faire ses heures de galère et de front. De toute façon y’a rien pour nous. Pis c’est toujours la faute aux mêmes. Y’a arnaque dans cette musique-là et les vrais bonimenteurs sont ceux des banques et des parlements. »
Thomas Vinau, « Le camp des autres », Alma Editeur, 2017.
Si vous cherchez un endroit pour vous détendre, un circuit avec une croisierebaiedhalong peut vous intéresser. Pour en savoir plus, consultez la jonque image halong
Envoyer à vos amis Imprimer
Mettre à jour : 31-05-2018

Les autres

Aide en ligne
Yahoo Support
Skype Support
Hotline : +84 912 264 631
Promo
-12% pour tout voyage en Juin - Octobre
Pourquoi Nous ?
1.    Agence locale - sans intermédiaire

2.    Voyage authentique

3.    Disponible 24/7

4.    Réponse prompte

5.    Engagements qualité

6.    Sérénité et garanties

7.    Flexible et personnalisé

Avis de nos clients

Nom du client : Mme Yvonne Vognin, M. Henri Vognin, M. Keanui ...
•    Nom du client : Mme et M. Viviane et Isaac ...
• Nom du client : Mr Alain Veyret • Adresse : IDATE – ...